Les coups de cœur du comité de lecture.

 coup de coeur comité

 

L’autre moitié du monde - Laurine Roux
Editions du sonneur

Espagne, années 1930.
Les rizières du delta de l’Ebre appartiennent à la Marquise et à son odieux fils. Elle y fait travailler tout un peuple de paysans, mais les conditions sociales sont trop difficiles et la colère gronde.

Toya, gamine sauvageonne, va être entraînée dans les luttes sociales pour l’émancipation des paysans.

Très beau roman, captivant.
Une histoire d’amour qui nous fait traverser l’Histoire, avec les luttes sociales de l’Espagne en toile de fond.

Coup de cœur !

OPAC Détail de notice

 

Le goût du temps dans la bouche  - Severine Vidal

Editions Robert Laffont

Nico s'est exilé en Suède et a coupé les ponts avec sa famille. Il garde un lien uniquement avec sa grand-tante Suzanne. Le poids du passé est lourd dans cette famille et empêche chacun d'avancer.

Personnages attachants, roman bien tissé où l'on veut comprendre ce qui lie, encombre toutes ces personnes.

Très bon moment de lecture !

OPAC Détail de notice

 

Au printemps on coupe les ailes des oiseaux  – Marion Guénard

Editions de l’Aube

Deux destins de femmes égyptiennes

Kaouthar vit au Caire avec son mari Ashraf et leur fils Mohamed 8 ans.

Mariam, elle, est fille de parents émigrés égyptiens, elle vit à Paris. Elle est avocate, mariée à Antoine et ont 2 filles.

Kaouthar subit la dictature militaire depuis que la révolution a échoué il y a 10 ans.

Brusquement, Mariam va disparaître, quitter la France pour le Caire. Antoine partira à sa recherche et rencontrera des groupes de révolutionnaires.

Tous ces personnages ont en commun les espoirs de liberté déçus.

J’ai bien aimé. Cependant la fin nous fait poser beaucoup de questions.

OPAC Détail de notice

 

La femme périphérique - Sophie Pointurier

Editions HarperCollins – Traduit du japonais

Un couple d'artistes est et ouest-allemand est devenu le symbole de l'histoire de l'Allemagne. Or, vingt après, lui est introuvable. 

Voici un livre totalement inclassable entre le polar, le roman et la satire. Les personnages sont croqués dans toutes leurs mesquineries et faiblesses mais sans méchanceté et avec beaucoup d'humour, du directeur de grand musée américain aux thésards qui tentent de s'en sortir, en passant par l'éditeur parisien qui cherche à faire un coup.

Les milieux universitaire, artistique et médiatique sont largement égratignés. Mais, derrière cette histoire que j'ai lue d'une traite, apparaissent de très intéressants axes de réflexion sur la médiatisation, l'art contemporain, le sexisme dans les milieux artistiques, etc. Malgré les nombreuses références culturelles et l'évidente maîtrise de ces sujets par l'autrice, je n'ai pas trouvé ça ni pédant ni difficile d'accès.

 Bref, je me suis régalée.   

OPAC Détail de notice

 

Monument national - Julia Deck

Editions de Minuit

Polar, mais quelle maestria !

Une construction fascinante du récit, en deux lignes narratives diablement efficaces.

Peinture des travers humains contemporains, de notre société de l’image. Peinture au couteau tranchant plutôt qu’aquarelle délicate. C’est noir, très noir : notre société libérale dans toute sa splendeur.

L’impression d’avoir été kidnappée dans une série de l’ émission « Steap Tease ».

Une férocité joyeuse qui me laisse aussi le sentiment aquarellement honteux du Paris-Match que je ne peux pas m’empêcher d’ouvrir chez le dentiste !

OPAC Détail de notice

 

Une amitié - Sylvia Avallone

Liana Levi – Traduit de l’italien

Elisa et Béatrice, les héroïnes de ce roman, sont deux adolescentes de 14 ans, au début du récit, au tournant des années 2000.

Elles ont noué un lien fusionnel, une amitié dévorante, jusqu’au jour où un changement planétaire, Internet, fait irruption dans leur vie.

Un livre qui reflète et interprète l’esprit de notre temps.

OPAC Détail de notice

 

Pluie - NG Kim Chew

Editions Picquier – Traduit du chinois (Malaisie)

Les 8 tableaux de ce petit livre racontent la dure vie d’une famille de paysans qui récoltent le latex des hévéas dans la forêt vierge malaise accablée de pluie.

La construction du livre est très dérangeante, on navigue entre des époques différentes, des personnages différents, entre rêve et réalité. Sin a-t-il été mangé par le tigre ? Ou est-ce sa petite sœur ? Ou son oncle ? Quel Sin, puisqu’il y en a plusieurs ?

Arrivé aux ¾ du roman, je l’ai repris en prenant des notes pour essayer de m’y retrouver, sans trop y arriver.

Il vaut mieux, au contraire, abandonner toute demande de rationalité et se laisser porter par l’ambiance étrange et poétique, et par le plaisir de cette écriture.

OPAC Détail de notice

 

Le grand jabadao - Jean-Luc Coatalem

Editions Le dilettante

Joyeusement  attrapée  par la langue savoureuse, par l’atmosphère du Pouldu, par l’idée excitante de la découverte d’une sorte d’« Origine du monde », l’utilisation du réel (Marie Henry) comme développement de l’imaginaire, le monde des faussaires…

 Et puis,  excitation retombée descrescendo, j’ai eu moins d’intérêt pour le côté sombre du polar. J’ai dû convoquer le côté bonne élève en moi pour le finir. Mais le plaisir de lecture reste majoritairement présent...

OPAC Détail de notice

Les confins - Eliott de Gastines

Editions Flammarion

Encore un polar, mais qui m’a tenue en haleine jusqu’au bout !

L’appât du gain, les années 60/70 et le bétonnage des alpages, la politique locale et les coups tordus, la vengeance, un bon roman de vacances !